Nouveaux géoglyphes

Des dizaines de nouveaux géoglyphes découverts au Pérou

Des dizaines de géoglyphes circulaires, certains comprenant plusieurs anneaux entrelacés, ont été identifiés et cartographiés près de l’ancienne ville péruvienne de Quilcapampa. Ces géoglyphes se trouvent le long d’anciennes routes commerciales reliant les régions montagneuses à la côte.

Les géoglyphes sont ces grands motifs dessinés à même le sol, soit par entassement de pierres, de gravier ou de terre (on parle alors de géoglyphe en positif), soit par enlèvement des pierres, de la végétation ou de la terre (on parle ici de géoglyphe en négatif). Les plus célèbres sont probablement les géoglyphes de Nazca, au Pérou, et c’est justement dans ce même pays que des dizaines de nouveaux géoglyphes ont été récemment découverts, à proximité de la ville ancienne de Quilcapampa.


Ces cercles, qui sont tracés sur le sol le long d’anciennes routes commerciales reliant les régions montagneuses à la côte, symboliseraient des flux de personnes et de marchandises qui passaient par la ville de Quilcapampa, comme l’estime Justin Jennings, chercheur au Musée royal de l’Ontario à Toronto et chef d’équipe dans ces travaux. Un travail de cartographie de ces nouveaux géoglyphes qui a nécessité la combinaison d’imagerie satellitaire, de drones et d’un travail au sol, et qui se poursuit avant que les habitants ne procèdent à leurs travaux agricoles.


Justin Jennings

Les cercles ont des tailles variées. Les plus petits font entre deux et quatre mètres de diamètre, alors que les structures plus complexes s’étendent sur une superficie qui peut aller jusqu’à 800 mètres carrés, soit l’équivalent de deux terrains de basketball. Certains sont de simples anneaux alors que d’autres représentent des motifs bien plus complexes. La plupart de ceux qui ont été découverts ont été réalisés « en retirant les pierres de la surface pour exposer le sol sablonneux du dessous« , il s’agit donc de géoglyphes en négatif.

Selon les chercheurs, ces géoglyphes auraient été créés entre les années 1050 et 1400 de l’ère moderne. À l’époque, la cité de Quilcapampa s’étendait sur une superficie de 70 hectares.


Justin Jennings

Justin Jennings

Source : http://www.livescience.com/56232-ancient-circular-geoglyphs-discovered-in-peru.html
Par David

Source : sciencepost.fr, le 26 septembre 2016

Ces géoglyphes n'ont pas grand chose à voir avec ceux de Nazca. On voit bien qu'il n'y a pas la même finition et le même style.
Il faudra attendre d'avoir une étude plus complète pour en savoir plus.
The Stranger

Ajouter un commentaire