Utilisation du feu

L’usage régulier du feu par les humains remonte à au moins 350 000 ans

   Des paléontologues israéliens ont découvert les traces du plus ancien foyer régulièrement utilisé dans la grotte de Tabun, un site archéologique situé sur les flancs du Mont Carmel, une montagne du nord du pays.
   Des traces de foyers bien plus anciens ont été découvertes, mais ne révèlent pas forcément un usage régulier du feu. Ces vestiges sont au mieux un indice que les humains ont utilisé le feu de manière opportuniste et sporadique, en profitant des feux de brousse par exemple, sans pour autant être capables d’en allumer un eux-mêmes. Les traces retrouvées dans la grotte de Tabun sont bien plus probantes, avec d’épais dépôts de charbons, de cendres et d’os qui gardent des traces de cuisson.
   Les archéologues de l’Université de Haifa et de l’Université d’Arizona en sont arrivés à cette conclusion en examinant les artefacts déterrés de la grotte. Le site présente un intérêt archéologique tout particulier de par l’épaisse couche de sédiments qui s’y est accumulée sur 25 mètres d’épaisseur par endroit, et qui garde des traces d’occupation humaines sur une période de plus de 400 000 ans. Les couches plus anciennes que 320 0000 à 350 000 ans ne contiennent pas de cendre ni de pierres brulées, tandis que celles postérieures à cette date en sont remplies.
   Ce résultat est marquant, dans le sens ou l’usage régulier du feu est apparu après que la grotte ait commencé à être occupée. Cette tendance se retrouve dans les autres sites de la région, et est une preuve que l’usage du feu à cet endroit est apparu il y a 350 000 ans. Les auteurs de l’étude suggèrent que c’est la date à laquelle nous avons appris à allumer des feux par nous-mêmes, et donc pu utiliser cette technologie quotidiennement.
   Cette dernière explication reste toutefois spéculative, vu qu’il ne reste aucune trace de la façon dont ces foyers ont été démarrés.
Source : Journal of Human Evolution
Par Alban Ceau

Source : sciencepost.fr, le 16 décembre 2014

Ajouter un commentaire