Huari - momies

Pérou : Deux momies millénaires retrouvées intactes dans une pyramide pré-Incas

Deux momies millénaires ont été retrouvées dans un parfait état dans des vestiges pré-Incas, une découverte particulièrement importante.
Ce sont deux momies précolombiennes d’un enfant et d’un adulte qui ont été découvertes dans un quartier résidentiel de Lima, la capitale péruvienne. Elles ont été retrouvées entourées par des cordes au sommet d’une pyramide de 20 mètres de haut qui se trouve dans le complexe de la Huaca Pucllana (site religieux).
La pyramide aurait été construite entre l’an 800 et 1000 sous la civilisation Huari a indiqué la directrice du projet Isabel Flores. Il s’agit d’un peuple apparu au VIe siècle dans les Andes au sud du Pérou actuel avant de décliner au IXe siècle. Ils furent de grands bâtisseurs qui développèrent par exemple un système de culture en terrasses pour augmenter la productivité de l’agriculture dans les régions montagneuses; ils structurèrent également leur royaume grâce à de nombreuses routes que les Incas intègreront plus tard à leur système de communication.
« Il s’agit de l’une des découvertes les plus importantes en plus de trois décennies de fouilles parce que les deux momies sont intactes », a témoigné Gladys Paz, l’archéologue responsable du site, précisant que la tombe avait été retrouvée en parfait état. On pouvait encore y observer les offrandes laissées avec les défunts, notamment de la vaisselle en terre cuite, du maïs, des vases et les restes de trois cochons.
La responsable du site estime que l’enfant retrouvé aux côtés de l’adulte pourrait avoir été enterré vivant pour servir d’offrande. Des analyses vont maintenant être effectuées sur les momies afin de déterminer l’âge exact de ses occupants. «En mai, nous saurons leur âge, de quelles maladies ils ont souffert, quelles étaient leurs fonctions et même si ils avaient un lien familial entre eux» s’est réjouie Gladys. Débutées il y a 30 ans, les fouilles de la Huaca Pucllana, un site autrefois consacré aux cérémonies religieuses et funéraires ont déjà permis de mettre au jour 70 sépultures. Toutefois, ce n’est que la 3e tombe qui a été retrouvée intacte. Les archéologues avaient déjà découvert la momie d’une fille de 13 ans en 2008 puis la momie d’une femme accompagnée de quatre enfants en 2010.
Plus de 350 Huacas (souvent préhispaniques) sont encore présentes à Lima. Parfois intégrées à l’urbanisation qui se développe de manière anarchique, elles offrent l’un des derniers témoignages de la civilisation Huari dans la capitale.

Huari with tiahuanaco
Territoires Wari (nord)
Source : AFP / La Republica
Par La Rédaction

Source : sciencepost.fr, le 25 octobre 2013

Ajouter un commentaire