Egypte - temple

Des particuliers découvrent un temple pharaonique vieux de 3 400 ans sous leur maison

Lorsqu’on habite en Égypte, un coup de pioche peut faire ressortir des milliers d’années d’histoire. Alors qu’ils effectuaient des fouilles non-autorisées sous leur maison au sud du Caire, des particuliers ont découvert un temple pharaonique vieux de 3.400 ans englouti sous une nappe phréatique.
Le ministre des Antiquités Mamdouh al-Damati vient d’annoncer la découverte d’ un temple pharaonique vieux de 3.400 ans englouti sous une nappe phréatique. « La police des antiquités avait reçu des informations selon lesquelles sept individus menaient des travaux d’excavation » sous la maison de l’un d’entre eux, dans la région de Badrachine, à environ 40 km au sud de la capitale égyptienne, a indiqué le ministre.
Utilisant du matériel de plongée, les sept explorateurs en herbe ont creusé jusqu’à neuf mètres de profondeur avant de se trouver nez à nez avec le temple. Le monument daterait de l’ère du pharaon du Nouvel Empire, Thoutmosis III (1479-1425 av. J.C). Parmi les vestiges mis au jour figurent sept panneaux muraux couverts d’hiéroglyphes, une statue en granite rose haute de deux mètres et demi ainsi que des bases de colonnes en granite rose.
C’est au début de la période de la XVIIIe dynastie, sous le règne du roi guerrier Thoutmosis III, que l’Égypte connut son âge d’or, jusqu’aux confins de la Syrie actuelle, d’où le surnom de « Napoléon de l’Égypte » donné à ce pharaon.
Après avoir été gardés par la police, les sept individus ont pu être libérés car la zone n’était pas enregistrée en tant que site archéologique. Les fouilles illicites sont malheureusement fréquentes en Égypte car les sous-sols sont évidemment riches en vestiges pharaoniques.
Source : Belga
Par Alexis Chavetnoir

Source : sciencepost.fr, le 8 novembre 2014

Ajouter un commentaire