Bijoux

Découverte des plus anciens bijoux au monde en Croatie

13794001
Luka Mjeda
   Il y a plus d’un siècle, en 1889, c’est sur un site préhistorique de Croatie que des serres d’aigles ont été mises au jour. Une étude récente vient de dévoiler qu’il s’agit là des plus anciens bijoux au monde et qu’ils ont été fabriqués il y a 130 000 ans par les Néandertaliens.
   C’est sur le site préhistorique de Kaprina, à 50 km au nord de Zagreb, capitale de la Croatie, que des serres d’aigles avaient été découvertes en 1889. Depuis la fin du XIXe siècle, celles-ci ont été conservées au Musée d’Histoire Naturelle de Zagreb, et en 2013, la conservatrice Davorka Radovcic a décidé de réexaminer ces superbes trouvailles.
   Elle s’est entourée de deux conservateurs de son Musée, Ankica Oros Srsen et Jakov Radovcic, ainsi que de David Frayer, professeur d’anthropologie à l’Université du Kansas (États-Unis). Ensemble, ils ont découvert que les échantillons portaient des marques de coups et de polissage, révélant qu’ils avaient été « travaillés » pour être transformés en bijoux. « Lorsque j’ai réexaminé les huit serres de l’aigle à queue blanche, j’y ai remarqué de nombreuses marques de coupes et cette révélation m’a frappée : elles ont été modelées par une main d’être humain », déclare Davorka Radovcic.

648x415 serres aigle retrouvees 1889PLOS
   Leur étude, publiée dans la revue Plos One révèle que ces bijoux datent de 130 000 ans et qu’ils ont été modelés par les Néandertaliens. « Il s’agit, au moins pour l’instant, des plus anciens bijoux au monde », ajoute la conservatrice. Ceux-ci étaient utilisés à des fins symboliques, en revanche les scientifiques ne savent toujours pas si ces serres faisaient partie de parures de bracelets ou de colliers.
   Avec cette découverte, c’est toute l’idée générale qui veut que les Néandertaliens (disparus il y a environ 40 000 ans) étaient des « brutes » et « stupides » qui se voit réfutée. L’étude vient confirmer ce que d’autres avaient déjà mis en valeur, à savoir le fait que les Néandertaliens avaient la capacité de pensée abstraite. « Les Néandertaliens étaient dotés d’une culture symbolique quelque 80.000 ans avant l’apparition de l’homme moderne en Europe. Je crois qu’ils admiraient les aigles. Ces bijoux sont un message. Nous ne savons pas ce qu’ils signifient, mais peut-être qu’ils voulaient ainsi s’accorder les caractéristiques d’un aigle » conclut Davorka Radovcic.
Sources : plosone, 20minutes
Par David

Source : sciencepost.fr, le 23 mars 2015

Ajouter un commentaire